Quelle bankroll pour gagner 1000 euros par mois dans les paris sportifs ?

Quelle bankroll pour gagner 1000 euros par mois dans les paris sportifs ?

On entend souvent des personnes affirmer qu’on peut gagner des montants comme 1000 euros par mois grâce aux paris sportifs. Certains prétendent même que tu peux faire cela avec une bankroll aussi petite que 500 euros par exemple. Dans cet article, je vais te parler de chiffres réalistes, sans te vendre du rêve.

La bankroll

La bankroll correspond au capital du parieur. En d’autres termes, il s’agit tout simplement de l’argent qu’un parieur va consacrer aux paris sportifs.

Le lien bankroll-profit

Comme dans tous les domaines, les profits sont toujours proportionnels aux investissements. Donc, si ta bankroll est petite, tu dois aussi t’attendre à des petits profits. Autrement dit, si tu décides d’investir 500 euros, sur le long terme, il te sera difficile (impossible) de gagner 1000 euros par mois. Même si cela peut arriver sur un mois en particulier, il n’est pas possible de le répéter dans le temps.

Comment calculer sa bankroll ?

Dans cette partie, je vais te donner les 4 étapes pour t’aider à calculer et à estimer ta bankroll par rapport à tes objectifs de profit.

1.     Fixer un objectif annuel

Fixe-toi un objectif annuel et non mensuel. Dans les paris sportifs, on ne contrôle pas le résultat mensuel malheureusement. Oublie la notion de salaire. Tu auras des bons mois et des mauvais mois. Vois donc tes performances sur le long terme. Une année me semble raisonnable. Au lieu de viser 2 000 euros par mois, vise 24 000 euros par an.

2.     Connaitre ses performances

Tu as beau avoir une bankroll, si tu es un parieur perdant sur le long terme, tu perdras de l’argent et n’atteindras pas ton objectif.

Tu peux placer tes propres paris ou suivre un autre parieur/pronostiqueur. Dans les deux cas, il est bien d’avoir une idée des performances sur le long terme.

Tu dois tenter de répondre à cette question : quel est le taux d’accroissement anticipé de ma bankroll sur 1 an ?

Est-ce 20% ? 50% ? 100% ?

Ce taux s’appelle le ROC : Return On Capital.

Si tu as un objectif de 12 000 euros par an (1 000 euros par mois en moyenne) et que tu anticipes un ROC annuel de 20%, il te faudra une bankroll de 60 000 euros. Si tu anticipes un ROC de 50%, il te faudra une bankroll de 24 000 euros.

Comme tu vois, on est loin des 500 euros de bankroll…

3.     Ajuster sa mise en fonction de sa bankroll

Pour protéger ta bankroll et ne pas la perdre totalement (cela arrive très souvent), tu dois miser une infime partie de celle-ci sur un seul pari. N’oublie pas que ton pari peut être perdant. Je te conseille ainsi de miser maximum 2% de ta bankroll sur un seul pari.

4.     Autre exemple de calcul de bankroll

Plus tes objectifs de profit sont grands et plus ta bankroll devra être élevée. En effet, les profits possibles sont toujours proportionnels à la bankroll.

Comme expliqué plus haut, tu dois fixer ton objectif de gain et tu dois connaître la performance attendue sur le long terme afin d’estimer la bankroll nécessaire.

Fixe-toi d’abord un objectif de profit annuel (et non pas mensuel). Disons qu’il soit de €6000 par an.

Ensuite, estime le ROC (return on capital) annuel. Le tien ou celui du parieur que tu suis. Si tu estimes un ROC de 50%, cela signifie que tu augmentes ta bankroll de 50% par an.

Pour connaître la bankroll nécessaire, divise le gain annuel par le ROC annuel. €6000 divisé par 50% est égal à €12 000.

Tu viens ainsi d’estimer qu’il te fallait une bankroll de $12 000 pour atteindre ton objectif de profit annuel.

Grâce à cet article, je veux surtout que tu aies des chiffres réalistes en tête. Et que tu te poses les bonnes questions à chaque fois qu’on t’avance des gains à partir d’une bankroll donnée.

Le rendement des paris sportifs peut être très élevé comparé aux autres investissements. Mais reste toujours les pieds sur terre et ne succombe pas aux promesses irréalistes des nombreux escrocs dans le domaine.

Philippe.

 

Comment sélectionner les victoires à domicile en DRAW NO BET ?

Comment sélectionner les victoires à domicile en DRAW NO BET ?

Tu veux savoir comment sélectionner efficacement des victoires à domicile en draw no bet (DNB) ? Tu es au bon endroit, dans cet article je te dis tout !

Qu’est-ce que le DNB ?

Le DNB est un type de pari sécurisé où tu es remboursé de ta mise en cas de match nul. Autrement dit, si tu paries sur la victoire d’une équipe en DNB :

  • Si ton équipe gagne, tu gagnes ton pari.
  • Si c’est match nul, ta mise est remboursée et tu ne perds rien.
  • Si ton équipe perd, tu perds ta mise.

Le DNB est donc un pari moins risqué. En contrepartie, tu dois t’attendre à une cote bien plus faible que la victoire sèche.

Pourquoi choisir le DNB à domicile ?

Choisir le DNB plutôt que la victoire sèche permet d’augmenter le taux de succès et de diminuer la longueur des séries perdantes. C’est donc un type de pari plus facile à gérer psychologiquement, surtout quand on débute dans les paris sportifs.

Ici, nous allons nous focaliser sur le DNB à domicile. Car, comme tu le sais, dans le football, la victoire à l’extérieure est plus difficile.

En termes de ROI, comme le match nul est remboursé et que les cotes sont plus faibles, il sera plus difficile d’atteindre 10%. On se situera plutôt vers les 5% pour un parieur rentable.

Voici mes critères de sélection pour le DNB à domicile :

Critère #1 : bien choisir son équipe

Le premier gros critère est que l’équipe ne perd pas souvent dans le cadre d’un match à domicile. Une équipe qui perd dans moins de 10% de ses matchs à domicile est un bon candidat.

Comme le match nul est remboursé, je ne me focalise pas sur les victoires. En effet, ici, le plus important c’est d’éviter la défaite.

Il faut assez de matchs pour faire cette analyse. 5 matchs à domicile est un strict minimum.

Critère #2 : apporter une attention particulière sur le dernier match.

La forme de l’équipe à domicile est évidemment importante. Pour juger de la forme, je regarde le dernier ou les deux derniers matchs à domicile. Rien ne t’empêche de regarder la forme sur plus de matchs mais le dernier sera toujours plus important que celui joué 2 mois auparavant…

Critère #3 : analyser l’adversaire

Évidemment, il faut prendre en compte le niveau de l’équipe adversaire. Recevoir le premier du classement ou le 15è n’est pas la même chose… Il est donc important d’analyser les résultats de ton équipe contre des adversaires similaires.

Critère #4 : juger la cote

Comme toujours dans les paris sportifs, il faut sélectionner des cotes qui ont de la value. Aujourd’hui je me fais aider par l’algorithme de Goal Profits. Celui-ci m’indique s’il estime que la cote de la victoire sèche a de la value. La cote de la victoire sèche à domicile est un bon indicateur car elle est liée à la cote du DNB à domicile.

En plus de juger de la value, je mets aussi une limite minimale de 1.50 pour placer ce type de pari. Car je veux garder un rapport récompense/risque intéressant.

Sache aussi que pour sélectionner ce type de pari, je fais toutes mes analyses avec Goal Profits qui est la Rolls Royce des outils d’analyse pour parieurs.

Tu peux essayer Goal Profits pendant 7 jours en cliquant ici.

Philippe.

Le ROI dans les paris sportifs

Le ROI dans les paris sportifs

Nous entendons souvent parler du ROI dans les paris sportifs. Il est donc tout à fait normal de se poser des questions sur ce fameux ROI.

Le ROI est une statistique importante mais il ne dit pas tout. Une stratégie avec un ROI de 10% est-elle vraiment meilleure que celle avec un ROI de 5 % ? Je te donne la réponse dans cet article.

Définition du ROI

Le ROI ou Return On Investment est défini comme le profit (ou la perte) divisé par la mise totale. Autrement dit, le ROI est le rendement des mises que tu investis.

Illustration

Pour t’aider à mieux comprendre, prenons un exemple concret. Supposons que tu aies utilisé une stratégie X durant une année et que tu aies placé 100 paris à 100 euros. En tout, tu as donc misé 10 000 euros. Disons qu’au bout d’une année, ta stratégie t’a rapporté 1000 euros. Le profit de ta stratégie est donc égal à 1000 euros. Pour calculer ton ROI, tu vas faire le rapport entre 1000 euros et 10 000 euros. Cela te donne un ROI de 10%. Si tu avais perdu 1000 euros, ton ROI serait de -10 %.

Le piège du ROI

Supposons que tu aies deux stratégies, l’une à 10% et l’autre à 5%. Si je te demande de choisir, il y a de fortes chances que tu prennes celle à 10%. En effet, quoi de plus logique que de choisir la stratégie la plus rentable… Mais le piège est le suivant : la stratégie la plus rentable n’est pas forcément cette qui te rapporte le plus d’euros dans l’absolu.

En effet, il est essentiel de connaitre la totalité de l’information avant de choisir ta stratégie. Supposons que la stratégie à 10% te donne une sélection de 100 paris sur une année. Alors que la stratégie à 5% te donne 300 paris sur une année.

Voici le profit total de ces 2 stratégies :

  • Pour la stratégie à 10% : 100 paris à 100 euros te donne une mise totale de 10 000 euros et donc un profit de 1000 euros.
  • Pour la stratégie à 5% : 300 paris à 100 euros te donne une mise totale de 30 000 euros et donc un profit de 1500 euros.

Si tu te focalises uniquement sur le ROI, tu vas tout de suite opter pour la stratégie à 10%. Mais en tenant compte du nombre de sélections, tu dois prendre la stratégie à 5%.

Augmenter sa mise

Les petits malins pourraient très bien me répondre : Pourquoi ne pas choisir la stratégie à 10% en utilisant des mises plus élevées ?

Tout d’abord, tu pourrais très bien augmenter ta mise aussi pour la stratégie à 5% et on reviendrait au même point.

Ensuite, ta mise n’est pas augmentable à l’infini. Elle doit être limitée à 1 ou 2% de ta bankroll.

Et, finalement, augmenter sa mise peut sembler simple sur papier. Mais, psychologiquement, tu seras aussi limité. Tu ne pourras pas passer d’une mise de 10 euros à une mise de 200 euros du jour au lendemain.

L’utilité du ROI

Le ROI te permet de mesurer si ta stratégie est rentable ou pas. Donc, bien sûr, le ROI est utile. Le ROI te permet aussi d’améliorer ta stratégie. Tu peux modifier ta stratégie et voir si le ROI augmente après ces modifications. Le ROI est donc un outil incontournable qui va te permettre d’améliorer tes résultats.

Après la lecture de cet article, j’espère que tu as bien compris le piège du ROI mais aussi son utilité. Si tu as des questions, n’hésite surtout pas à commenter. Je me ferai un plaisir de te répondre.

Philippe.

Comment parier sur le foot et gagner de l’argent ?

Comment parier sur le foot et gagner de l’argent ?

Si tu aimes le foot, il est fort probable que tu t’aies posé cette question ou que tu te la poses encore. Après tout, qui ne rêverait pas de gagner de l’argent en suivant le sport qu’il aime. La question peut sembler simple et vaste. Mais j’ai pris le temps d’y réfléchir pour y répondre du mieux possible et te guider vers ce rêve légitime.

5 conseils qui serviront de tremplin aux débutants

Je vais te parler de la meilleure manière de gagner de l’argent en pariant sur le foot. Attention, il ne s’agit pas d’une simple solution lambda que tout le monde trouvera aisément en faisant des recherches sur le net. Il s’agit d’une solution réellement établie sur la base d’études précises à ce sujet. En effet, j’ai pris mon temps pour me poser avec mon carnet et cela m’a permis de tirer 5 leçons sur le sujet, afin de mettre en place 5 conseils pertinents. Il s’agit de 5 conseils très efficaces, qui permettront aux débutants de bien débuter dans les paris sportifs, car ce sont réellement les éléments qui m’ont permis de gagner de l’argent dans les paris sportifs.

Grâce à ces 5 conseils, tu verras comment devenir rentable dans le monde des paris sportifs. Tu seras en mesure d’améliorer tes performances sur le long terme. Et, après avoir lu ces 5 conseils, si tu souhaites aller plus loin et en apprendre encore davantage sur les paris sportifs ainsi que sur les meilleurs moyens de gagner de l’argent avec ceux-ci, abonne-toi directement à ma chaîne YouTube.

1.    Obtenir les meilleures cotes du monde

Il s’agit d’un conseil très simple et facile à mettre en place et qui, pourtant, est encore trop négligé. Pour un pari donné, il te faut absolument la meilleure cote. Ce n’est pas négociable. Si tu peux obtenir une cote à 1.80, pourquoi en accepterais-tu une à 1.70 ? Cette différence peut te sembler négligeable. Néanmoins, cela se traduit rapidement par plusieurs milliers d’euros par an en plus dans ta poche. Ce « détail » peut te faire passer du rouge au vert dans ton bilan annuel.

Dans le passé, il fallait s’inscrire chez plusieurs bookmakers pour optimiser ses cotes. Aujourd’hui, la bonne nouvelle est que ce n’est plus nécessaire. Car, en t’inscrivant chez un broker, tu peux accéder aux cotes de Betfair (et Pinnacle). Quel que soit ton pays de résidence. Comme les cotes de Betfair sont toujours les plus élevées du marché, tu n’as plus besoin d’ouvrir d’autres comptes. Pour accéder à Betfair en 24 heures, suis ma Formation Betfair qui est entièrement gratuite pour l’instant.

Suis ce premier conseil et je te promets que tu me remercieras.

2.    Tenir son bilan

Ce second conseil est aussi simple que le premier. Tu auras juste à tenir le bilan de tes paris sportifs pour savoir où tu en es et comment t’améliorer. Ne pas tenir un bilan en tant que parieur serait comme un chef d’entreprise qui ne tiendrait pas de comptabilité. Ce qui n’est pas mesuré ne peut pas être amélioré!

Si tu ne tiens pas de bilan des paris que tu réalises, tu ne pourras même pas savoir si tu es en profit ou en perte sur le long terme. Tu ne pourras pas savoir quels sont les types de pari et les championnat qui te font gagner ou perdre de l’argent.

Tenir son bilan n’est pas complexe, rassure-toi. Inutile pour cela d’avoir étudié la comptabilité. Il te suffira de tenir un simple fichier Excel avec quelques colonnes comme le nom de la compétition, le type de paris placé, la mise ainsi que la perte ou le profit. D’ailleurs, pour te faciliter la tâche, tu peux télécharger gratuitement une version vierge de mon bilan en cliquant ici.

3.    Utiliser un outil professionnel pour ses analyses

Pour gagner sur le long game dans ce game, tu dois battre le marché. Et pour cela, tu dois être bien armé, crois-moi. Cela ne sert à rien de te rendre sur des sites qui fournissent des statistiques basiques gratuites et accessibles à tous. Garde en tête que ton but est de gagner de l’argent avec tes paris. Il te faut pour cela des statistiques pertinentes et peu accessibles. De ce fait, il te faut le meilleur outil d’analyse possible afin de mieux sélectionner tes paris. Pour gagner un championnat de Formule 1, il faut un excellent pilote ET une excellente voiture.

Le meilleur outil du marché, sans aucune concurrence, est Goal Profits. Je l’utilise personnellement depuis 2013.

4.    Garder un coeur de pierre

C’est de loin le point le plus difficile. Ne « pense » pas qu’une équipe va gagner, ne te fie pas à une intuition, ne « sens » pas ! De même, ne parie pas sur une équipe parce qu’elle te plaît. Pour parier, tu dois te baser sur l’analyse des statistiques, des informations et des cotes. Point barre ! Dans l’idéal, sois un ordinateur !

5.    Se trouver un mentor

Il s’agit de mon 5è conseil mais pas des moindres puisque c’est celui qui m’a fait passer du rouge au vert sur une très courte période.

En tant que débutant, on se dit qu’on va être très chanceux, avoir du flair et que l’on va tout faire par soi-même. ERREUR. Il te faut un mentor, c’est-à-dire quelqu’un qui est là où tu veux arriver. Suis cette personne au quotidien afin d’absorber ses connaissances. Suis ses lives, étudies ses paris et apprends ses stratégies. Fais ce qu’il fait et tu auras ce qu’il a. Voilà ce qui te fera progresser réellement. Comme le disait Bruce Lee: Pour commencer, tu imites et, ensuite, tu ne gardes que ce qui te convient.

Que penses-tu de ces 5 conseils ? Les appliques-tu ? Vas-tu les appliquer ? As-tu d’autres conseils ? Dis-moi tout en commentaire !

Philippe.

Comment passer de €1000 à €30 000 avec les paris sportifs ?

Comment passer de €1000 à €30 000 avec les paris sportifs ?

Comment passer de 1 000 euros à 30 000 euros avec les paris sportifs ? Le titre est accrocheur mais tu sais que je ne suis pas un vendeur de rêve. C’est quelque chose de possible mais à certaines conditions. Et ces conditions ne sont pas à la portée de tout le monde (sinon ça se saurait). Dans cet article, je vais te donner les 4 conditions à respecter pour avoir une chance de transformer une bankroll de 1 000 euros en 30 000 euros.

4 conditions pour te faire atteindre €30 000 euros à partir d’une bankroll de €1000 euros

Attention, ne sont pas de simples conseils avisés. Il s’agit véritablement de CONDITIONS, ce qui signifie que si tu ne respectes pas les 4, tu n’as aucune chance de réussir. Nous allons voir ensemble quelles sont ces conditions. Et tu comprendras rapidement qu’il n’existe aucun remède miracle : Rien que des faits, des réflexions et des actions.

Cependant avant de passer aux choses sérieuses, si cela t’intéresse d’aller plus loin avec les paris sportifs pour gagner de l’argent, pense à t’abonner à ma chaine YouTube. De cette manière, tu seras rapidement au courant dès lors que je sors une nouvelle vidéo. Je ne prétends pas être un expert à suivre absolument, néanmoins j’ai acquis une grande expérience sur le sujet des paris sportifs. Je suis désormais un parieur professionnel et trader sportif qui vit entièrement de cela depuis 2017. Si tu es un parieur sérieux et que tu souhaites passer dans le vert, alors la suite est pour toi.

1. Dire au revoir à la naïveté

Ne le prends pas mal, mais la naïveté est la première erreur de bon nombre de parieurs. Etre naïf c’est quoi ? C’est de penser qu’il existe une méthode miracle qui te permettra de gagner 30 000 euros en pariant et en un temps record. Certaines personnes se demandent comment devenir très riche très vite. Il te faudra certainement trouver une autre solution car ce ne sera pas faisable avec les paris sportifs. Oui, tu pourras obtenir des gains considérables, mais pas de quoi devenir millionnaire du jour au lendemain. D’ailleurs, dans tous les domaines, s’enrichir nécessite du temps, du travail, de la patience et de la persévérance. Arrête donc tout de suite d’être naïf au point de vouloir gagner des milliers d’euros chaque jour avec une méthode miracle. Pourquoi est-ce une condition ? Tout simplement parce qu’en restant naïf, plutôt que de gagner de l’argent – ce qui est ton objectif à la base – tu vas en perdre considérablement car tu seras la victime des vendeurs de rêve (qui ne sont pas gratuits).

2. Investir du temps et de l’argent

Le titre c’est « Passer de 1 000 euros à 30 000 euros » et non pas « Passer de 0 euros à 30 000 euros ». En effet, il te faut un capital de départ ou une bankroll. Considère-toi comme un businessman : Il te faut investir de l’argent au démarrage. Oublie tout de suite les solutions miracle du type « Comment devenir très riche en partant de rien du tout ? ». Commence plutôt par travailler pour te constituer un fond de départ, qui te servira de tremplin pour la suite. En revanche, il n’est pas obligatoire de commencer avec 1 000 euros. Tu peux démarrer avec une plus petite bankroll. Certes, tes gains seront proportionnels à ta bankroll. Mais tes pertes aussi… Pour un débutant, il est préférable de commencer petit et d’augmenter au fur et à mesure les montants de ses mises.

3. Etre un parieur rentable

Hé non, ce n’est pas directement à tes débuts que tu vas faire 30 000 euros. Avant de faire progresser ta bankroll, tu vas devoir devenir un parieur rentable (et ça c’est tout un métier). Et pour devenir un parieur gagnant, tu vas devoir investir du temps et de l’argent pour te former. Ou alors, si tu ne désires pas te former, tu devras copier les paris d’une tierce personne: un parieur pro, un pronostiqueur ou un mentor. Le mentor est quelqu’un qui est là où tu veux arriver et en qui tu as confiance. Seul toi peux le choisir. Quand tu l’as choisi, n’hésite pas à étudier ses stratégies et à les copier dans un premier temps.

4. Savoir être patient

Il s’agit d’une condition qui n’est pas toujours évidente et que peu de gens maitrisent : Poursuivre son but dans le temps et sans jamais abandonner. Sans patience, tu ne pourras jamais passer de 1 000 euros à 30 000 euros. D’ailleurs, as-tu remarqué que je n’ai pas mis de période de temps dans le titre de cet article? Pourquoi à ton avis? Pour la simple et bonne raison que je ne suis pas ici pour te mentir. La durée dépendra de tes performances.

Même si tu doubles ta bankroll chaque année, il te faudra 5 ans pour passer de 1000 euros à 32 000 euros. Et cette performance est digne des meilleurs parieurs au monde. Donc, il te faudra certainement bien plus d’années que cela.

Ce ne sera pas facile et cela ne se fera pas du jour au lendemain. Mais, une chose est sûre, tu devras respecter ces 4 conditions pour avoir une chance d’y arriver. Et, n’oublie jamais ceci: Seuls ceux qui abandonnent échouent.

Philippe.